Le couteau japonais

Couteau japonais – test & avis – Comparatif

Notre Ă©quipe vous propose les meilleurs couteaux japonais et leurs articles dĂ©diĂ©s. Sur notre page d’accueil qui dĂ©crit en dĂ©tail les couteaux Japonais, nous vous expliquerons les diverses manières d’approche pour ĂŞtre sĂ»r de son choix en termes de couteau japonais :
  1. Via les différents types de couteau
  2. Ensuite par les différentes marques
  3. Nous vous proposerons finalement une sélection des couteaux avec le meilleur ratio qualité/prix si vous comptez acquérir votre premier modèle simplement !
couteau Japonais : commencez à faire votre collection grâce à nos conseils ! Après avoir lu cet article de long en large, vous serez un expert en coutellerie de cuisine Japonaise !

Mon couteau japonais – Comment faire son choix ?

Le couteau est un des outils les plus importants dans toutes sortes de cuisines. Ils permettent de dĂ©couper, trancher, hacher, dĂ©sosser ou Ă©mincer n’importe quels types de produits. Les couteaux japonais de cuisine existent en de nombreuses variĂ©tĂ©s qui se distinguent les uns des autres. On retrouve des couteaux de chef Gyuto, des couteaux Ă  lĂ©gumes nakiri au couteau d office Penny. DĂ©jĂ  dans la langue japonaise, oĂą l’on diffĂ©rencie les couteaux nippons en plusieurs noms. « Hocho » (qui signifie littĂ©ralement couteau de cuisine) et « Kiri » (qui peut se traduire comme assez proche de couteau) sont des termes très courants que vous trouverez assez facilement si vous faites quelques recherches Ă  ce sujet. Les couteaux nippons sont fabriquĂ©s selon des techniques traditionnelles de forgeage. Ils peuvent ĂŞtre faits en acier inoxydable, dit “Hagane”, qui est le mĂŞme type d’acier que celui utilisĂ© pour fabriquer les sabres japonais.couteaux japonais : leur forgeage est un art centenaire Les très nombreuses variĂ©tĂ©s de couteaux originaire du japon et les techniques appliquĂ©es pour les produire jouent un rĂ´le majeur dans leur diffĂ©renciation par rapport aux autres couteaux de cuisine courants.

Le bon couteau de cuisine japonais – Sur quels critères se baser ?

Quatre aspects généraux sont utilisés pour distinguer les divers modèles de couteaux japonais : la composition de l’acier, leurs manches, leurs constructions et l’affûtage de la lame. couteau Japonais, il en existe de différents type !

La composition de l’acier

On retrouve l’acier dit « Hagane » ou l’acier inoxydable comme principal matĂ©riel dans la plupart des procĂ©dĂ©s de fabrication. On peut retrouver de l’acier en carbone avec une teneur en carbone comprise entre 0.05 et 3.8%. Grâce Ă  cet ajout, l’acier va s’en retrouver plus dur. Pour mesurer cette duretĂ©, et donc indirectement le taux en Carbone, on rĂ©alise un essai de duretĂ© Rockwell. On parle alors de degrĂ© Rockwell en HRC. Les meilleurs couteaux japonais sont faits main en utilisant les mĂŞmes techniques de forge et de d’affĂ»tage qui Ă©taient utilisĂ©s pour fabriquer les sabres traditionnels des samouraĂŻs de l’histoire du japon.

Le manche

Les manches japonais sont souvent faits de bois de hou brûlé et fixé par friction à une soie. Une mitre en corne de buffle recouvre la jonction manche/lame et empêche toute fente. Ce qui permet une fixation et un remplacement facile. Le manche en bois que l’on retrouve le plus souvent est le châtaignier, mais on peut trouver de l’if ou de l’ébène pour un aspect plus décoratif. La forme japonaise la plus courante est un octogone qui se rétrécit légèrement vers la lame. Une autre fabrication qui est facilement trouvable est en forme en D. Un chef qui préfère un couteau qui :
  • pèse plus lourd dans sa lame
  • est plus lĂ©ger dans son ensemble
  • possède un manche de taille supĂ©rieure
  • peut changer facilement le manche
sera plus enclin à acquérir des couteaux Japonais que des couteaux occidentaux.

Leur fabrication

On peut retrouver 2 types de fabrication : des couteaux monomĂ©tals et des couteaux laminĂ©s. Les lames qui ne sont pas laminĂ©es sont gĂ©nĂ©ralement plus difficiles Ă  affĂ»ter lors d’un aiguisage et plus fines que les lames laminĂ©es. Ă€ recommander donc Ă  ceux qui cherchent des couteaux japonais de professionnels et qui savent utiliser un fusil aiguiseur ou une pierre Ă  aiguiser ! En ce qui concerne le laminĂ©, le travailler nĂ©cessite deux morceaux d’acier: le « Hagane » (citĂ© plutĂ´t) et le « Jigane » .
  • Le « Hagane » fait rĂ©fĂ©rence Ă  un acier assez dur
  • Le « Jigane » reprĂ©sente un revĂŞtement qui lui est plus souple
Ainsi, lorsque l’on met ces 2 morceaux d’acier ensemble, on forme de l’acier laminĂ©. Une variante du style traditionnel de la lame laminĂ©e consiste Ă  former un motif artistique dans le Jigane.

L’affûtage de la lame

On retrouve une tendance dans les couteaux asiatiques Ă  avoir des angles plus aigus que les couteaux occidentaux. Cela est possible grâce aux types d’aciers utilisĂ©s dans le processus. Il est assez commun d’observer des couteaux japonais Ă  un seul biseau. Ce qui reste assez rare dans les pays Occidentaux. On peut aussi retrouver des couteaux asiatiques traditionnels utilisant une lame plate. Cela aide Ă  hacher les aliments qu’ils utilisent souvent dans leur cuisine, alors que les chefs occidentaux prĂ©fèrent utiliser un mouvement de balancement en utilisant 2 mains et une lame plus courbe. Les lames asiatiques sont aussi plus fines, en partie Ă  cause des angles plus aigus. Mais aussi parce que les chefs japonais font un travail plus fin avec leurs couteaux. De plus, le rĂ©gime alimentaire nippon est composĂ© de majoritairement de poissons et de volailles alors qu’il y a moins de bĹ“uf et d’autres viandes dures. Ce qui est l’inverse chez les Occidentaux.

Mon Couteau Japonais : Quel type choisir ?

Nous vous exposerons les différents couteaux de cuisine par type selon :
  • le nom qui leur a Ă©tĂ© donnĂ©
  • leur
  • la composition
  • l’aspect
Il existe une très grande variĂ©tĂ© de Couteau typique japonais. C’est pourquoi nous vous proposons les types les plus courants qui conviendront au plus large public. De ce fait, nous vous conseillons vivement l’utilisation de ces diffĂ©rents types de lames dans le but dans lesquelles elles ont Ă©tĂ© forgĂ©es afin de pouvoir faire durer au maximum leur longĂ©vitĂ© !
image d'un couteau japonais damas

Couteau japonais en acier de Damas

Les couteaux nippons possèdent la plus haute qualité que l’on peut trouver sur le marché, au tranchant inégalé. Notre rédaction vous a sélectionné plusieurs types de couteaux qui vous permettront de presque tout faire dans votre cuisine.

en savoir plus sur les type de couteau japonais

Mon couteau Japonais : Quelle marque choisir ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais il existe autant de marques de couteau japonais que de marque de voitures. Les fabricants sont très divers, on retrouve des couteaux en céramique de la marque Kyocera, des couteaux à découper de la marque Chroma. C’est pour cela qu’on vous a préparé un top des meilleures marques selon votre usage personnel ! Image d'un couteau japonais gyuto Consultez notre article dédié aux meilleures marques de couteaux japonais par marque. Bonne lecture !

En savoir plus sur les Marques de couteaux

Couteau japonais par plat

Vous cherchez Ă  prĂ©parer un plat selon la tradition japonaise en vous procurant un couteau de cuisine spĂ©cifique Ă  sa tâche ? On a fait les recherches pour vous. Avec l’immensitĂ© d’informations qui ont Ă©tĂ©s trouvĂ©s, on en a fait un dossier sur les diffĂ©rents plats japonais que l’on consomme de temps Ă  autre. Ou très souvent pour les plus fĂ©rus de cuisines japonaise. N’hĂ©sitez pas Ă  le consulter !

en savoir plus sur les plats japonais

Votre premier couteau – On vous l’a trouvĂ© !

Avec un tel choix possible, il est tout Ă  fait comprĂ©hensible que ce soit parfois difficile pour les intĂ©ressĂ©s de se dĂ©cider sur quel modèle acheter – surtout si c’est la première fois que vous en achetez un ! Voici les points importants que nous avons spĂ©cialement sĂ©lectionnĂ©s pour votre premier couteau, Ă  savoir:
  1. Etre d’une bonne solidité
  2. Etre facile Ă  aiguiser
  3. Avoir une certaine durabilité
  4. Une bonne résistance à la rouille
  5. Facilitée à l’entretien
  6. Etre abordable

FAQ

Quel couteau japonais choisir ?

Bonne question ! Tout dépend de vos besoins et vos critères, si vous regardez le :

Prix

Vous devez d’abord décider combien vous souhaitez investir dans un couteau japonais. Beaucoup de modèles prometteurs se vendent en grand nombre. Cependant, beaucoup vous offrent la possibilité d’acquérir une qualité comparable à des couteaux haut de gamme.

Longueur

Estimez la longueur de lame avec laquelle vous pensez ne pas avoir de peine à la manier. Il ne faut pas oublier de prendre en compte que les couteaux japonais sont de nature très très tranchants ! Ainsi son utilisation doit se faire avec la plus grande des prudences afin d’éviter toutes blessures. Pour résumer, vouloir acquérir une longueur de lame avec laquelle vous n’avez que peu, voir pas du tout travailler peut vous blesser gravement au moindre faux mouvement !

Utilisation

Quelle est votre surface de travail disponible ? Comptez vous utiliser votre couteau pour préparer de simple garniture ? Hacher de la viande ou la couper en fine tranche ? Ce sont toutes ces types de questions qui vous aideront dans votre choix. Ainsi, se poser les bonnes questions vous permettra de choisir le couteau japonais dont vous aurez besoin entre les petits modèles ou les modèles plus longs et/ou plus larges.

Manche

Pendant vos achats, faites attention à constamment chercher des manches de couteau japonais robuste, confortable et facile à manier. Non seulement, ce point vous permettra non seulement de l’utiliser en toutes facilités, mais pourra aussi protéger vos mains et vos doigts contre d’éventuelles glissades et faux mouvement.

Comment tenir un couteau japonais ?

C’est assez simple. Il vous suffit d’effectuer ces 3 étapes :
  1. Tenez votre couteau fermement avec la paume de votre main
  2. Pincez en partie la lame avec votre index et votre pouce
  3. Trouvez le point d’équilibre de votre lame afin d’avoir le maximum d’efficacité

Quel marque de couteau japonais choisir ?

Il existe beaucoup de marques de couteau japonais. La plupart sont basés au japon, mais il existe des marques basées en Allemagne ou en Europe qui fournisse aussi de très bonne qualité de tranchant et d’acier. Si vous désirez des couteaux 100% made in Japon, nous vous conseillons la marque Kai ou la marque Kasumi. Vous recherchez des couteaux japonais, mais avec de l’ajout de technicité occidentale ? Nous vous aiguillons vers des fabricants comme Chroma. Et vous cherchez du savoir faire traditionnel mais avec des techniques modernes ? La marque Global est la meilleure qu’il soit dans le domaine !

Comment nettoyer mon couteau ?

Les lames carbonées sont quelque peu sensibles à la rouille, ce qui fait que vous devez les maintenir au plus loin de toute humidité, ne les laissez pas baigner dans l’eau plusieurs heures voir plusieurs jours ! La meilleure solution consiste à laver, nettoyer et sécher votre lame directement après son utilisation. Nous ne parlons mais après chaque coupe, mais après la fin de la préparation du repas. Votre couteau pourra supporter un peu d’eau mais par contre ne le passez surtout pas au lave-vaisselle ! Le détergent que vous utilisez pour vos cycles de lavage risque de gravement endommager votre lame.

Comment entretenir mon manche de couteau?

Si vous avez des manches en bois, vous devez leur porter la plus grande attention. Pour cela, rien de compliqué, il vous suffit de nourrir le bois à l’aide d’huile et de cire prévu pour. Nous vous conseillons d’appliquer le premier traitement d’entretien après 3 mois d’utilisation. Nous déconseillons d’utiliser de l’huile d’olive. Elle va rancir et il s’en dégagera une odeur assez désagréable…

Comment stocker ma gamme de couteau japonais ?

Faites attention à vos lames ! Si vous les stockez dans un tiroir, ils peuvent s’endommager contre un objet en acier, comme le dos d’un gros hachoir ou contre un aplatisseur de viande et, surtout si vous possédez des couteaux Kyocera ! Le mieux est d’utiliser une sacoche spécialement prévue pour comme un sac de couteau Kai, sinon un bloc de couteau ou un aimant à couteau mural feront très bien le travail et donneront une touche déco sympathique à votre cuisine.

Combien de temps me durera mon couteau japonais ?

La lame peut rester en bonne forme entre 10 à 30 ans selon la technique d’affûtage, la fréquence d’utilisation et le profil original de la lame. Mais un critère important reste l’entretien que vous apporterez à vos lames.

Qui sommes-nous ?

Qui se cache derrière la rédaction de notre site ? Nous sommes une petite équipe d’amateur de cuisine japonaise. Au travers de la pratique de notre passion, nous sommes tous arrivés à la même conclusion :
  • Pour faire de la bonne cuisine, il faut de bons outils, et en cuisine nippone, le meilleur des outils n’est autre que les couteaux en provenance du japon !
Après l’acquisition et l’utilisation de plusieurs couteaux japonais de qualité souvent décevante, nous avons décidé d’aider les autres amateurs de cuisine japonaise à faire leur choix de couteau. Afin d’assurer la qualité que nous vous conseillons, notre équipe se renseigne au travers des divers avis de produits. Ce qui nous permet de les acquérir et de les utiliser nous-même. Avis-couteau-japonais.fr n’est pas un site de vente. Nous vous fournissons des recommandations, des guides et des avis sur les différents produits que nous vous proposons. Pour nous rémunérer, il est probable que nous recevions une petite commission après l’un de vos achats, sans que cela ne soit d’impact sur le prix pour vous ! Pour finir, nous vous remercions et vous souhaitons une bonne navigation sur notre site ! – L’équipe d’avis-couteau-japonais
avis-couteau-japonais.fr
Logo