Couteau de cuisine japonais

01.

Couteau de cuisine japonais

Dans le monde culinaire, le couteau de cuisine japonais est l’un des ustensiles les plus populaires au monde. Souvent privilĂ©giĂ© par les plus grands chefs de renom, leur rĂ©putation n’est plus Ă  faire. En effet, avec leurs lames aussi prĂ©cises et coupantes qu’un rasoir, ces couteaux feront des merveilles entre toutes les mains !

Qu’est-ce qu’un couteau japonais ?

Il est intĂ©ressant de comprendre l’origine de ces couteaux, et pour cela, nous devons remonter au XIXe siècle. En effet, Ă  cette Ă©poque et prĂ©cisĂ©ment le 28 mars 1876, le gouvernement japonais avec l’Edit HaitĹŤrei interdit les katanas. Nombreuses sont les forges qui perdent d’un coup leur utilitĂ©. 

On trouve tout type de couteau de cuisine japonais qui possède de grande qualité de conception

C’est ainsi que les forgerons se tournent vers la conception de couteaux de cuisine, en suivant les mĂŞmes techniques de fabrication que pour celles des cĂ©lèbres Ă©pĂ©es des samouraĂŻs. Depuis, ces couteaux allient rĂ©sistance et durabilitĂ©, perpĂ©tuant la grande tradition jusqu’à nos jours. 

Pourquoi acheter un couteau de cuisine japonais ?

Si la rĂ©putation des couteaux de cuisine japonais est si grande, c’est parce qu’ils sont très rĂ©sistants et qu’ils offrent un tranchant inĂ©galable. 

Une lame de haute qualité

Les couteaux de cuisine japonais possède des lames de hautes qualités

Conçue dans la tradition japonaise, chaque lame est composée de :

  • Une forte teneur en carbone, pour offrir une grande capacitĂ© de coupe qui est capable de durer longtemps ;
  • cobalt, lui permettant de rĂ©sister face aux tempĂ©ratures les plus extrĂŞmes ;
  • nickel, qui la rend plus dure et plus brillante ;
  • chrome, afin de rendre l’entretien bien plus facile, puisqu’il la rend rĂ©sistante Ă  la corrosion.

De grandes techniques de conception

Image d'un forge de couteau japonais

Dans la tradition, les couteaux de cuisine japonais sont fabriqués à l’aide de deux techniques particulières :

  • La mĂ©thode « honyaki » :  c’est la mĂŞme que celle utilisĂ©e pour fabriquer les cĂ©lèbres katanas. Une pièce unique Ă  haute teneur en carbone est forgĂ©e Ă  la main, Ă  l’aide d’un procĂ©dĂ© très prĂ©cis, long et fastidieux, mais qui donne des couteaux parmi les plus tranchants au monde.
  • La mĂ©thode « kasumi » : cela consiste Ă  combiner l’acier hagane avec le fer jigane. Cette association rend les couteaux particulièrement rĂ©sistants, mais aussi très souples, grâce au fer. Les ustensiles fabriquĂ©s avec cette mĂ©thode sont plus simples en termes d’utilisation et d’entretien que les autres, et ils sont Ă©galement plus abordables !

Un tranchant unique

Inutile de le prĂ©ciser, vous vous doutez qu’en utilisant les techniques de fabrication des sabres des grands samouraĂŻs, les couteaux de cuisine japonais possèdent un tranchant dĂ©fiant toute concurrence. 

Image d'un couteau de cuisine en train de se faire affûter

De plus, leur entretien est très simple, ainsi que l’affĂ»tage Ă  la pierre Ă  aiguiser, qui se fait sans difficultĂ©, quelle que soit la lame. 

Un design Ă  couper le souffle

Une image de couteau nakiri avec un très beau design

C’est un point qui mérite également d’être abordé, car ces couteaux sont connus pour la beauté de leur lame, mis en avant grâce à la simplicité de leur manche en bois, très doux au toucher.

Un couteau pour chaque fonction

Il existe beaucoup de type de couteaux japonais

Dans la culture japonaise, tout est rĂ©flĂ©chi pour offrir Ă  chaque aliment la meilleure et la plus prĂ©cise des coupes, pour le respect du produit travaillĂ©. Ainsi,  la coutellerie n’a plus aucun secret pour les artisans japonais, qui ont dĂ©veloppĂ© avec le temps un savoir-faire inĂ©galĂ©.

C’est pour ça que chaque couteau possède sa propre fonction. Il suffit pour cela de regarder la forme de la lame.

02.

Les différents couteaux de cuisine japonais

Pour choisir comme il fait son couteau de cuisine japonais, il faut pouvoir prendre 2 critères de sélection en compte en ce qui concerne la lame. Ainsi, il faut regarder sa :

  • forme, pour reconnaĂ®tre son utilisation ;
  • composition, afin de dĂ©terminer sa duretĂ© ainsi que son tranchant.

Il ne faut pas non plus oublier d’analyser la forme et la composition du manche, qui assure la qualité et la durée de vie du couteau.

Voyons de plus près les différents couteaux de cuisine japonais.

1

Couteau Santoku : Le couteau de cuisine polyvalent

Lorsque la nourriture occidentale a fait son entrée au Japon, la viande est introduite progressivement dans son régime alimentaire. C’est la raison pour laquelle il lui fallait un couteau capable de répondre à de nouvelles problématiques, le couteau Santoku. Son utilisation est d’ailleurs assez large (viandes, céréales, poissons, etc.).

En savoir plus sur les couteaux santoku

2

Couteau Gyuto : la lame de chef japonais


Vous ne trouverez pas meilleur spécialiste de la viande. Même son nom veut tout dire, puisqu’il signifie littéralement « couteau de bœuf ». Ainsi, il sera capable de hacher sans difficulté des viandes très dures à travailler.

En savoir plus sur le couteau Gyuto

3

Couteau Yanagiba : Créer pour les sashimis

Avec sa lame très fine, ce couteau est le spécialiste des sashimis, ce qui le rend très populaire et l’un des ustensiles les plus répandus. Utilisé par les plus grands chefs, il permet de progresser nettement dans l’art de la coupe du sashimi.

en savoir plus sur le couteau Yanagiba

4

Couteau Nakiri : pour les petits légumes et les travaux de précisions

Avec une lame de forme rectangulaire, ce couteau est l’ustensile qu’il faut pour la dĂ©coupe des lĂ©gumes. Grâce Ă  sa lame fine, il est capable d’émincer n’importe quel lĂ©gume. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « couteau pour couper les lĂ©gumes verts » !

En savoir plus sur le couteau Nakiri

5

Couteau Usuba : le couteau de chef pour les fruits et légumes

À destination des professionnels ou des amateurs expérimentés, ce couteau est lui aussi un spécialiste des légumes. Cependant, il sera plus robuste et efficace avec des légumes lourds et durs. 
En savoir plus sur le couteau Usuba

6

Couteau Deba : parfait pour le travail du poisson

Voici le spécialiste du poisson, qui est capable de les travailler entièrement. En effet, rien ne lui résiste, car il a été conçu pour couper sans problème les arêtes.

En savoir plus sur le couteau Deba

7

Couteau Pankiri : le couteau Ă  pain japonais

Cet ustensile a été conçu pour découper le pain ou tout ce qui touche à la pâtisserie (gâteau, briochés, feuilletés, etc.).  Ce couteau est également assez résistant et coupant pour trancher de la viande braisée.

En savoir plus sur le couteau pankiri

8

Couteau Higonokami : le couteau de poche japonais

Ce couteau de poche est un emblème du Japon, très résistant, utile pour toutes les situations du quotidien. Que ce soit pour ouvrir une enveloppe, couper une corde ou encore trancher des aliments, cet ustensile passe-partout est pratique et efficace.

En savoir plus sur le couteau Higonokami

9

Set de couteau japonais : un ensemble prĂŞt Ă  l’emploi

Pourquoi se compliquĂ© la vie Ă  prendre un couteau pour chaque utilisation individuellement ? Un set de couteau japonais vous rendra la tâche de s’Ă©quiper en matĂ©riel beaucoup plus facile et sera mĂŞme moins cher, car vous achetez tout en une fois ! On en a fait une revue complète ici.

En savoir plus sur le set de couteau japonais
avis-couteau-japonais.fr
Logo