Le couteau à pain japonais – Couteau Pankiri

Le couteau forgé pour le pain

Couteau à pain pankiri avec manche en bois
Couteau Pankiri avec manche en bois

Le couteau à pain pankiri est l’une des diverses applications des couteaux japonaise. Les couteaux pankiri a spécialement été conçue pour découper de le pain. Même si le profil de la lame permet de trancher d’autre types de produit que du pain.

On peut par exemple couper des plats et préparations venant d’une boulangerie ou d’une pâtisserie comme des gâteaux à pâte levée, des brioches, des génoises et autres pâtes feuilletées. On peut même l’utiliser pour couper de la viande braisée.

Pour garantir une coupe nette et précise, les couteaux Pankiri sont équipés de lames de 20 à 25 cm, mais pouvant aller de 15 cm à 30 cm. On peut compter jusqu’à 160 couches sur des modèles en métal laminé. La lame peut être, selon la longueur du couteau, de 3,7 cm voir plus. En ce qui concerne l’épaisseur du couteau, on compte entre 1,5 et 1,7 mm pour une lame de 16 à 25,9 cm.

Le manche, qu’on retrouve généralement équipé de bois d’Ebène ou de Bambou, ou même parfois fait de corne, est vraiment confortable pour effectuer une coupe précise. Sur des versions occidentales, on va retrouver des manches faits d’acier inox, ou de résine. Le couteau Japonais Pankiri possède un manche dont la forme est des plus faciles à créer. Le manche est de forme ovoïde et mesure entre 12 et 16 cm.

Couteau Pankiri : on en trouve à tous les prix

Le prix moyen que nous avons constaté d’un couteau Japonais Pankiri est de 50 à 100 euros. Nous parlons de couteau Pankiri standard trouvable sur le marché. Car si vous cherchez des couteaux de très hautes perfections vous dépassez très rapidement la barre des 100 € et en cherchant encore un petit peu vous atteindrez des prix aux alentours de 1 000 €.

Si vous cherchez des couteaux à pain allant de l’entrée de gamme à la haute gamme, nous vous avons préparé une sélection dans ce tableau comparatif :

Pour notre test de couteau à pain, nous en avons trouvé un avec un prix assez correct. Si vous vous situez à un niveau d’amateur mais cumulant tout de même quelques heures de pratique, il vous conviendra parfaitement !

Couteau à pain Pankiri : Notre Test

Le couteau Pankiri de la marque Tojiro permet de couper le pain facilement

Le modèle testé est un couteau à pain Pankiri de la marque Tojiro, Modèle DP-MV de 27 cm.

La marque Tojiro, qui fabrique des couteaux depuis 1955, propose des lames de très bonne qualité et des prix très intéressants. Avec son rapport qualité/prix auquel on l’a trouvé, le couteau à pain Tojiro DP-MV entre déjà dans ces critères.

Examinons en détail la fabrication de ce couteau à pain. Tout d’abord, la lame en acier inoxydable est forgée très dur avec du molybdène et du Vanadium. Le fil du couteau à pain coupe net, faite donc attention à vos doigts !

Solide mais un design standard :

Le travail de fabrication au Molybdène et de vanadium rend votre couteau particulièrement résistant aux tâches et à la corrosion. Le couteau à pain Tojiro profite grâce à sa fabrication d’un design relativement beau, même si nous avons des préférences personnelles pour les couteaux aux designs épurés. Comme un Chroma type 301 ou un couteau à pain Global.

Vous trancherez le pain avec une grande facilité. Cependant et en toute honnêteté, il nous est arrivé de devoir forcer sur la coupe car le pain était vraiment très dur, comme un pain de seigle noir, ou lorsque le pain était un peu trop élastique. Vous pouvez observer ce couteau en action dans cette vidéo :

Vidéo vous présentant la découpe d’un pain très mou et élastique avec ce couteau à pain Tojiro

Afin d’avoir une lame dentelée, comme pour une scie circulaire par exemple, qui ait une bonne durée de vie, l’acier doit être très dur. Mais gardez votre aiguiseur de lame à portée de main ! Car même si les dentelures du couteau durent, vous aurez à parfois aiguiser votre couteau à pain pour l’entretenir et ne pas vous retrouver avec un aspect de vieille scie en bois après plusieurs lavages (lavez-les à la main !)

Le manche quant à lui est en bois de pakka noir. La sensation de prise en main est très agréable et ergonomique. Le point d’équilibre de la lame est bien situé à la limite lame/manche. Le manche est riveté à même l’acier ce qui vous assure une très bonne durabilité du manche. Si vous êtes un amateur de manche interchangeable, nous vous conseillons de vous tourner vers des couteaux plus cher de maître couteliers japonais.

Couteau Pankiri : Bilan du Test

Caractéristique du Produit :

  • Construction des lames – molybdène – acier au vanadium
  • Construction de la poignée – bois de pakka noir
  • Bord festonné inversé de 270 mm à haute performance
  • Angle de la lame à simple biseau
  • Fabriqué au Japon, garantie à vie

On a aimé :

  • le tranchant
  • la résistance à la corrosion
  • le prix accessible

On a moins aimé :

  • le design qui pourrait être plus travaillé
avis-couteau-japonais.fr
Logo