California roll

California roll, le maki inversé

Image de 5 california roll avec de la crevette, de l'avocat et de l'algue à l'intérieur

Saviez-vous qu’en France, nous sommes les premiers consommateurs de sushis, juste derrière le Japon ? Si vous faites partie du club, vous connaissez sûrement les California roll. En effet, ces makis se présentent avec une feuille d’algue caché à l’intérieur et sont composés de poisson cru et d’avocat. 

Vous en raffolez, mais connaissez-vous l’origines exactes de ce plat, à première vu japonais ? ? Car, contrairement à leur drôle de nom, ils ne viennent pas de Californie ! 

Les origines du California roll

Photo du créateur du California roll , qui est un chef japonais habitant au Canada
Hidekazu Tojo, le créateur du california roll

Le California roll, ou « rouleau californien » possède une histoire toute aussi originale que lui. Car oui, vous pourriez croire qu’il est issu de Californie. Pour autant, ce n’est pas son pays d’origine ! En effet, ce maki occidental nous vient tout droit du Canada (oui, oui, vous avez bien lu).

Son créateur est un chef Japonais, Hidekazu Tojo, qui essaye de changer l’aspect du maki traditionnel, assez peu apprécié par les Canadiens et les Américains. Eh oui, tout le monde n’est pas forcément adepte de cette feuille d’algue qui vient entourer la boule de riz, ni du poisson cru qui l’accompagne.

Bref, ce chef décide d’innover et change sa recette : il intègre alors une feuille d’algue séchée à l’intérieur du maki. Contrairement aux autres, le California Roll est donc bien plus blanc.

Mission accomplie, cet « inside-out roll » ou « maki inversé » voit le jour dans les années 70 à Vancouver et son succès est immédiat. Il finit même par prendre le nom populaire de « California roll », parce que des touristes californiens font tout le chemin jusqu’au restaurant de Hidekazu Tojo, rien que pour se régaler les papilles !

Plus tard, des chefs Japonais immigrés à Los Angeles reprennent la recette de Vancouver, pour le plus grand bonheur de cette partie des États-Unis.

Aujourd’hui, ce maki unique et original se trouve dans toutes les cartes de restaurants de sushis, victime de son immense succès Outre-Atlantique.

Quels poissons sont utilisés pour la confection des California roll ?

Ce qu’il y a de chouette avec les makis, et donc le California roll, c’est qu’ils se déclinent de plusieurs façons, selon le poisson que vous choisissez. Bien sûr, ce choix est vaste, alors vous trouverez forcément votre bonheur gustatif !

Pour vous guider, nous dressons une liste des poissons les plus couramment utilisés pour la confection des California rolls.

Le saumon

Le saumon est un très bon ingrédient pour faire des makis inversé

On ne peut pas passer à côté de ce poisson gras, qui est l’une des plus grandes stars des makis. Il faut dire que le saumon :

  • possède une chair peu calorique ;
  • apporte à l’organisme de nombreux acides gras (une bonne chose, car notre corps n’en synthétise pas !) ;
  • est riche en vitamines A, B3, B12 et D ;
  • possède un grand nombre d’oligo-éléments (potassium et phosphore par exemple).

Vous l’avez compris, le saumon n’est pas seulement délicieux, il recèle de nombreux bienfaits pour votre organisme.

La sardine

La sardine est aussi une très bonne base pour les california rolls

Même si, en France, nous la connaissons principalement en conserve, la sardine trouve une place de choix sur les tables japonaises.

Elle aussi apporte de nombreuses vertus à votre corps, puisqu’elle :

  • contient les vitamines D et B12 ;
  • est composée d’oligo-éléments (cuivre ou zinc par exemple) ;
  • est peu calorique (118 kcal pour 100 g).

La cerise sur le gâteau ? C’est un poisson très accessible en termes de budget, alors n’hésitez pas à vous faire plaisir ! 

D’autres idées délicieuses…

Nous vous avons parlé des poissons principalement utilisés pour les California rolls, mais sachez qu’il en existe bien d’autres, tels que :

  • le maquereau ;
  • la dorade.

Et, pour surprendre vos invités, vous pouvez aussi préparer ces makis inversés avec des fruits de mer, comme des crevettes ou encore de la pieuvre !

California roll, le maki inversé

image de maki inversé, qui est aussi un nom de cette recette

Même si le choix du poisson est une étape clé dans la confection des california rolls, il ne faut pas oublier les autres éléments qui le composent.

En effet, ce maki inversé se présente sous la forme d’une petite boule de riz, parsemée de graines de sésame ou des œufs de tobiko (type de poisson volant).

Ce qui le démarque des autres, c’est qu’il est cuisiné avec une feuille d’algue qu’on retrouve à l’intérieur de la boule de riz. Cette algue renferme :

  • du concombre ;
  • de l’avocat ;
  • du poisson cru.

Comment déguster des California rolls ?

Est-ce que vous saviez que les Japonais dégustaient leurs makis avec les doigts ? Si vous êtes tenté, n’hésitez pas à faire l’expérience ! Sinon, vous pouvez manger vos California rolls à l’aide de baguettes japonaises (ou avec une fourchette, on ne vous en voudra pas !).

Ils se consomment avec :

  • de la sauce soja (salée ou sucrée, selon vos préférences) ;
  • du wasabi (uniquement pour les palais qui apprécient les plats relevés).

Recette de California roll

Vous voulez épater vos amis en leur cuisinant des California rolls maison ? Sachez que c’est tout à fait possible avec cette recette, très simple, que nous partageons juste ici.

Les ingrédients pour de bons California rolls au saumon

Pour la réalisation, il vous faut :

  • 500 g de riz japonais à sushis ;
  • 55 cl d’eau ;
  • 7 cl de vinaigre de riz ;
  • 15 g de sucre en poudre ;
  • 20 g de graines de sésame blanches ;
  • 200 g de filet de saumon ;
  • ¼ de concombre ;
  • 6 feuilles de nori (algue rouge) ;
  • 5 pincées de sel fin.

Marche à suivre de la recette de california rolls

Maintenant que vous disposez de tous les ingrédients, il vous suffit de suivre ces 5 étapes :

Étape 1 : la cuisson du riz

Cette étape n’est pas à prendre à la légère, car la réalisation du riz est très importante ! 

  • Lavez-le jusqu’à ce que l’eau devienne claire, puis le faire égoutter. Ensuite, le mettre dans une marmite et le laisser tremper pendant 30 minutes, avant de le couvrir.
  • Portez à ébullition et laissez bouillir pendant 3 minutes. Puis, baissez le feu et laissez cuire encore 12 minutes environ.
  • Éteignez le feu et laissez étuver pendant 10 minutes.
  • Étalez le riz dans un grand saladier.

Étape 2 : la préparation du riz

  • Ajoutez le vinaigre de riz, le sel et le sucre, puis remuez délicatement le tout.
  • Éventez le riz pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’il soit à température ambiante.

Étape 3 : les accompagnements

  • Éplucher le concombre en forme de bâtonnets (évitez les parties avec les pépins).
  • Enlever la peau du saumon et de le couper aussi en forme de bâtonnets, à l’image du concombre.

Étape 4 : l’assemblage

  • Déposez une feuille d’algue Nori coupée 2 sur un tapis de bambou, puis disposez le riz en fine épaisseur sur toute la surface. Prenez soin de bien tasser le tout !
  • Parsemez le riz de graines de sésame et tassez de nouveau. 
  • Déposez un film alimentaire pour protéger et retourner le tout afin de garnir votre feuille de Nori avec un bâtonnet de concombre et un autre de saumon.

Vous pouvez également ajouter du wasabi, mais soyez sûr qu’il sera apprécié par tous les convives, car il ne sera pas au goût des palais trop sensibles !

  • Roulez le California roll en vous aidant du tapis de bambou.

Étape 5 : la découpe

  • Coupez le maki en 6 pièces.
  • Servez ce plat avec une sauce soja et du gingembre mariné.

Quels couteaux pour cuisiner des California rolls ?

Pour réaliser de beaux California rolls, nous vous conseillons d’utiliser le couteau :

Prenez soin de mouiller votre lame entre chaque découpe des California rolls, pour éviter toute accroche avec le riz !

avis-couteau-japonais.fr
Logo